KO Series #35-H: $750K Gtd [8-Max]. $320 buy-in : Débute dans

6 heures
19 minutes
58 secondes
Inscrivez-vous maintenant
Close

Poker School

Jouer le tournant et la rivière

Dans cette rubrique, nous vous expliquons comment jouer le tournant et la rivière, et abordons notamment les points suivants :

Vos options au tournant

Après le flop, il y a deux autres cartes communes à jouer : le tournant et la rivière, séparées l'une de l'autre par un tour de mise. Avant de mettre de l'argent dans le pot, demandez-vous s'il vaut ou non la peine que vous continuiez à jouer pour voir ces cartes. Généralement, la réponse est très simple : vous ne devez continuer à miser à ce moment-là que si :

  • vous pensez avoir la meilleure main ;
  • vous n'êtes plus qu'à une carte de ce que vous pensez être la meilleure main, si la bonne carte sort (nous appelons ce type de main un tirage fort).

Une fois que vous serez plus expérimenté, vous pourrez aussi essayer de bluffer, mais seulement contre un seul adversaire, ou deux tout au plus. Sinon, abstenez-vous.

Vous améliorez votre main

Disons que vous arrivez à faire une quinte ou une couleur, ou peut-être une suite ou une double paire. Que se passe-t'il maintenant ? Voici ce que vous pouvez faire si vous avez une main forte après le tournant.

En late position…

  • Si l'un de vos adversaires mise, vous devez relancer (à moins d'avoir une bonne raison de ne pas le faire, par exemple lorsqu'il y a trois cartes de la même couleur sur la table).
  • Si aucun de vos adversaires n'a bougé, vous devez miser.

En early position…

  • Si vous êtes assez certain que l'un de vos adversaires va miser, parlez d'abord, relancez ensuite.
  • Si vous pensez que vos adversaires vont parler, misez d'abord.

Vous n'améliorez pas votre main

Le tournant n'est pas bon ? Vous devez évaluer la cote du pot par rapport aux chances que vous avez de recevoir à la rivière la carte dont vous avez besoin. Si les perspectives ne sont pas bonnes, il est temps de vous coucher.

Entrez dans la tête de vos adversaires

Le tournant ne vous a certes donné aucune carte utile, mais vous pouvez quand même toujours avoir vos chances s'il n'a aidé personne d'autre. Mais comment faire pour le savoir ?

  • Si vous relancez et que quelqu'un sur-relance, cela veut généralement dire que la personne a une suite ou une quinte (en d'autres termes, il est temps de se coucher).
  • Si vous avez été le premier à miser et que quelqu'un relance, il se pourrait que cette personne ait une double paire et qu'elle vous batte si vous avez la meilleure paire.
  • Si vous n'avez qu'une paire (même la meilleure paire) et quelqu'un relance votre mise, cela veut probablemenr dire que la personne a quelque chose de mieux et que vous devriez vous coucher.

Vous jouez une partie à six joueurs en ligne ? Ici, les joueurs sont davantage susceptibles de relancer au tournant sans avoir une main forte, alors surveillez-les de près au cas où.

Jouer après la rivière

Une fois que vous êtes arrivé à la rivière, c'est fini, vous n'attendrez plus. Vous savez ce que vous avez et il temps d'en tirer le maximum.

Plan A

Vous avez la carte dont vous aviez besoin ? Parfait. il est temps d'y aller et de miser. Il y a des chances que vos adversaires suivent, même s'ils pensent être battus.

En théorie, vous pourriez parler dans l'espoir que vos adversaires relancent. S'ils ne le font pas, vos efforts n'auront servi à rien.

Plan B (ce qui se passe généralement)

Vous n'avez pas eu la carte. Cela complique un peu les choses.

Vous avez maintenant une paire qui n'est pas terrible, une deuxième paire, ou peut-être la meilleure paire avec un botteur marginal (une carte décisive qui est tout sauf excellente), et votre adversaire place une mise.

Si le montant du pot était peu élevé, vous vous seriez couché. Mais avec tout le cash qu'il y a dedans, ce n'est pas aussi facile. Après tout, si vous suivez et que vous perdez, cela ne vous coûtera qu'une grosse mise de plus. Si vous vous retirez et que votre adversaire bluffait, vous allez vous en vouloir.

La règle tacite à appliquer dans ces cas-là : si vous pensez qu'il y a ne serait-ce qu'une toute petite chance que votre adversaire soit en train de bluffer, vous devez suivre. En d'autres termes, ne vous débarrassez pas de votre main à moins d'être sûr à 100% que votre adversaire n'est pas du genre à bluffer.

Ca ne marchera pas si vous êtes face à deux adversaires ou plus. Notamment parce que, si l'un mise et que l'autre suit, il y a des chances pour que l'un d'eux ait une main. Dans cette situation, il est donc probablement sage de se coucher.